A la une

Imprimer
Fév
15

Question d'actualité sur les difficultés des agriculteurs

2017 02 15QAG FR Situationagriculture 1 2017 02 15QAG FR Situationagriculture 2 

2017 02 15QAG FR Situationagriculture Vallini3

A l'occasion de cette dernière séance des questions d'actualité au Gouvernement de la législature et à quelques jours du salon de l'agriculture, j'ai tenu à intervenir pour rappeler la situation particulièrement difficile des agriculteurs. En l'absence du ministre de l'agriculture, c'est M. André Vallini qui a donné lecture d'une réponse peu convaincante. En effet, la liste des mesures prises au cours du quinquennat écoulé, n'ont jamais pu enrailler la crise profonde que la plupart des secteurs agricoles ont eu à subir. A l'approche de l'élection présidentielle, le monde agricole ne peut pas se contenter de belles paroles. Je souhaite que les dossiers agricoles soient réellement pris en compte par la prochaine majorité parlementaire.

Pour voir l'extrait vidéo de la séance des questions au Gouvernement

 

Imprimer
Déc
30

Meilleurs voeux pour 2017 !

 voeux2017 1redim

"La vraie politique est tout simplement le service du prochain"  Vaclav Havel

---

Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année !

Que cette nouvelle année vous apporte bonheur et santé, et que vos voeux deviennent réalité.

Avec ma disponibilité, au service de tous

voeux2017 3

Imprimer
Déc
14

Situation à Alep : impuissance coupable !

Resolution ONU syrie dec2016 2016 12 14QAG FR Situation Alep

Cinq jours avant l'adoption de la résolution 2328 de l'ONU et alors que les derniers combats se déroulent à Alep, j'avais tenu à interpeller le Gouvernement au nom de mon groupe parlementaire, l'UDI, sur une situation catastrophique :

" Monsieur le Premier ministre, « à Alep, ce que l’humanité fait de pire est devenu la norme » : telle est la réaction d’un survivant du massacre de Srebrenica aux atrocités commises à Alep. Cet homme a connu l’horreur, les pires abominations qu’un être humain puisse commettre : c’était il y a seulement vingt et un ans. L’Union européenne, impuissante à l’époque, s’était promis de ne plus jamais laisser faire ça. Et pourtant, qu’avons-nous vu à Alep ? Quatre années durant, cette ville a été tenue, entièrement ou en partie, par les opposants à Bachar Al-Assad. C’était, pour certains, une ville « rebelle » ; nous préférons dire que c’est une ville que nous avons soutenue, dans laquelle notre engagement en faveur de l’opposition avait suscité de nombreux espoirs. Car, oui, Alep a d’abord été une ville qui s’élevait contre la répression de la dictature de Bachar Al-Assad.
Quatre longues semaines ! C’est le temps, bien trop long, qu’il aura fallu pour trouver un accord en vue d’évacuer les civils, victimes des bombardements et des exactions des combattants.

Imprimer
Déc
13

Lutte contre le terrorisme : l'état d'urgence prorogé une nouvelle fois

Compte tenu de la persistance de la menace terroriste, le Gouvernement a soumis au Parlement, en procédure accélérée, un nouveau projet de loi prorogeant l’application de la loi n55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence. Je suis intervenu comme porte-parole de mon groupe pour soutenir le maintien de l'état d'urgence.

2016 12 13 Pjt5eProrogationEtat urgence redim

Lire le compte rendu des débats de l'Assemblée nationale

Voir la vidéo des débats

Imprimer
Oct
29

Antoine VINCENDON, chevalier dans l'ordre du mérite

Antoine VINCENDON, Président fondateur de l'Office des sports de Saint-Chamond, et ancien athlète de haut niveau, s'est vu remettre ce samedi 29 octobre des mains de Bernard AMSALEM, Président de la Fédération Française d'athlétisme, les insignes de chevalier de l'ONM au cours d'une cérémonie à la Halle Boulloche.

DSCN3504 redim 1 Très entouré de sa famille, ses proches et de la plupart des représentants de clubs sportifs Saint-chamonais, notre ami Antoine VINCENDON a été longuement applaudi. Juste retour des choses pour celui qui fédère depuis des décennies la grande famille sportive à St Chamond. "Bravo Tatanne !" pour une carrière marquée par le dévouement et l'engagement bénévole au service de la noble cause du sport.

DSCN3507 redim

 

Imprimer
Oct
12

17 octobre : Journée mondiale du refus de la misère

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,
les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » (Refuser la misère)

Cette proclamation, inscrite sur la dalle du Trocadéro à Paris, à l'initiative du fondateur de l'association ATD Quart Monde, le père Joseph Wrezinski demeure un message de première importance, dans une société comme la nôtre. C'est par ce rappel que j'ai souhaité démarré mon intervention à l'Assemblée nationale ce mercredi après-midi, et rappeler toute l'actualité de la Journée mondiale du refus de la misère, ce lundi 17 octobre.

2016 10 12QAG FR Hemicycle QuestionJourneeMondialeMisere  2016 10 12 ReponseMmeNeuville Ministre A FR

J'ai tenu aussi à évoquer l'appel émouvant de Mme Geneviève Anthonioz-de Gaulle en 1997, dans l'hémicycle, pour interpeller la représentation nationale.

Sur un sujet qui devrait rassembler l'ensemble des parlementaires, je n'aurais pas imaginer que cela puisse devenir le prétexte à une polémique stérile. Ma question n'était pas agressive et je suis réellement déçu du ton employé par Mme Neuville, Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion dans sa réponse : elle n'est vraiment pas à la hauteur de l'enjeu de ce qui reste un vrai problème de société.

Voir la vidéo 

Imprimer
Sep
17

Journées européennes du patrimoine à Fontanès

Les journées du patrimoine sont l'occasion de revisiter notre patrimoine. Cette année, la commune de Fontanès nous invitait à découvrir l'église du village, son clocher et ses cloches... J'ai pu effectuer cette visite intéressante avec Monsieur le Maire de Fontanès, son collègue de Sorbiers ainsi que mon ami Bernard PHILIBERT, conseiller départemental du canton.

Ecran Fontanes IMG 0606 Fontanes redim

Une impérieuse nécessité, la lutte contre les déficits !

Le redressement des comptes publics est en cours mais il ne pourra venir que de réformes ambitieuses et pérennes.  Ces trente dernières années, trop souvent, nous avons fait les choix de la facilité, travailler toujours moins, déresponsabiliser toujours plus, excuser toujours tout, dépenser toujours davantage.

Augmenter les impôts n’est pas la solution, pas plus que de recourir à l’endettement car très rapidement c’est la France qui va s’appauvrir. Nous n’avons plus le droit de laisser à notre jeunesse la facture de notre laisser-aller.