Imprimer
Juil
26

Saint-Etienne du Rouvray : encore une fois l'horreur et la lâcheté

Deuil attentat AN

Ma réaction face à ce nouvel acte de barbarie :

"Une fois de plus, nous sommes plongés dans l’effroi et confrontés à l’horreur de crimes d’une grande lâcheté sans nom. En assassinant un prêtre catholique dans son église à Saint-Etienne du Rouvray, après avoir massacré des familles à Nice le jour de la fête nationale, l’ennemi vise toujours le même objectif, en cherchant à frapper tous les symboles, à profaner tout ce qui fait sens dans notre cher pays.
Naturellement, après de tels actes, notre peine est immense et nous avons une pensée pour toutes les victimes de cette barbarie et leur famille.

Une nouvelle épreuve pour notre pays

Chaque attentat est une nouvelle épreuve pour notre pays et notre cohésion nationale, car elle nous touche au plus profond de nous-même.
Mais aussi tragiques puissent-être ces événements, nous devons nous convaincre qu’ils n’entameront en rien notre détermination et notre capacité à assurer la défense de notre pays et de ses valeurs.

Appel à la cohésion et à la responsabilité de chacun

Notre réponse doit être collective et à la hauteur de l’enjeu et de la gravité des attaques. Epargnons-nous ainsi les polémiques stériles, et comme beaucoup de Français, j’espère que toutes celles et ceux qui utilisent les moyens de la communication et en premier lieu les médias, sauront faire preuve de retenue et de la plus grande responsabilité."