Imprimer
Sep
09

Hommage à René Bouchacourt

RenéBouchacourt1 Ancien maire-adjoint de St Chamond (1989 - 2001)

C'est avec une très grande peine que j'ai appris la disparition de M. René BOUCHACOURT, un ami de longue date, qui m'a beaucoup apporté dans mon engagement dans la vie publique. J'ai tenu à lui rendre hommage.

"Avec le départ de Monsieur René BOUCHACOURT, je perds un ami très cher. Je lui dois tant, notamment s’agissant de ma vie politique.
De nombreux souvenirs ressurgissent aujourd’hui, puisque nous avons mené une action commune durant 25 ans. Tout avait commencé lors de la campagne municipale de 1977, lorsque nous étions engagés sur la liste de Monsieur GIDROL, avec Gérard DUCARRE. Ce fut les débuts d’une belle aventure humaine à St Chamond, qui s’est poursuivie dès 1979 à l’occasion de la campagne de René BOUCHACOURT à l’élection cantonale. Je n’oublierai jamais les très nombreuses soirées passées ensemble à travailler, avec sérieux et méthode sur tous les aspects de son projet et de sa campagne. Ce fut pour moi une excellente expérience et un apprentissage. Naturellement je pourrais rappeler toutes les victoires électorales à laquelle il a largement participé durant 20 ans, en apportant une contribution décisive. Tel fut le cas en juin 1988, lors de ma première élection à l’Assemblée nationale. Il fut pour moi d’une grande loyauté et sa présence à mes côtés constitua un encouragement et un soutien extrêmement précieux.

Notre victoire aux élections municipales de 1989, avec Gérard DUCARRE marque une date importante et je peux témoigner de l’investissement exceptionnel qui fut le sien dans l’accomplissement de ses mandats au sein de la municipalité, en particulier dans le domaine des finances, où il s’est imposé, avec rigueur, honnêteté et une grande compétence, comme ce fut d’ailleurs le cas sur le plan professionnel, en tant qu’ingénieur du groupe Schlumberger.
Il restera pour moi un modèle, un homme constant dans ses engagements, fidèle, et pour qui le mot confiance avait du sens. Je savais pouvoir compter sur lui, ce qui est rare en politique.

Lors de ma dernière réélection, j’ai ressenti une immense joie lorsqu’il est venu m’apporter son soutien. Homme discret et ô combien efficace, il s’en va aujourd’hui sans bruit, à l’image de ce qu’il a toujours été dans son existence.
C’est un ami que je pleurs. Je ne l’ai jamais tutoyé, par respect, pour cet homme d’exception, pour lequel j’éprouvais une profonde et sincère amitié.         Merci M. BOUCHACOURT."

François ROCHEBLOINE