Imprimer
Mar
19

Médaille de l'Assemblée nationale pour Colette DRAGO des Jeunes sportives de St Chamond

20170311 190300 recadree Samedi,  j'ai eu le grand plaisir de remettre à Mme Claudette DRAGO secrétaire du club des Jeunes sportives de Saint-Chamond la médaille de l'Assemblée nationale, lors d'une cérémonie particulièrement conviviale. En présence de Messieurs Hervé REYNAUD (Maire de Saint-Chamond), Pierre TOUSSAIN (Adjoints au sports de Saint-Chamond), Axelle DUGAS (Adjoint à la Jeunesses), Mesdames Corinne DOTO (Adjointe au sports de Rive de Gier) Maryvonne Joly (Présidente du comité départementale FSCF) Martine BREYMAND (secrétaire du comité départementale FSCF), Anne DRAGO (Sa fille), Gwendoline PAUMIER (Sa petite fille) et plus de 160 gymnastes ayant participé à la compétition Jeunesses.

 20170311 190256 redim 20170311 190318 recadree

Colette DRAGO a passé toute sa vie au service de son club, ce qui est remarquable et assez exceptionnel pour être souligné.

Il est vrai qu'elle a fait partie des premières licenciées, et que son père est un des fondateurs du club en 1946. Elle a été gymnaste de 1946 à 1950 avec une dizaine de jeunes filles qui formèrent ainsi la 1ère section aînées encadrée par Monsieur Matrat, ancien gymnaste de la Sentinelle de la Grand'Grange (association de gymnastique masculine). Par la suite, elle prendra en charge le secrétariat de l'association et à ce jour elle en est toujours responsable ! De 1967 à 1972 Claudette est nommée Présidente de la Commission Départementale de Gymnastique Féminine de la Loire affiliée à la Fédération Sportives et Culturelle de France.

Claudette à connu tous les changements et les déménagements qui marquèrent la vie de cette association dynamique de la ville de St Chamond, des locaux de la Rue Croix Gauthier à la salle spécialisée André Boulloche en passant par l'Hotel Dieu (actuelle salle Gérard Philippe) et la salle Alain Prost. Elle en a vu passer des gyms !! ... elle en a connu des salles de sport dans toute la France ! Elle en a écrit des lettres ... usé des touches de machines à écrire et maintenant elle continue avec son ordinateur... Profondément dévouée et volontaire, tout comme son mari  Christian DRAGO, lui aussi très dévoué à la cause sportive, elle a trouvé le temps d'élever 3 enfants et elle a su transmettre le virus à sa fille Anne et à sa petite fille Gwendoline. Les années ont passé et rien n'a pu éroder sa passion pour les Jeunes Sportives. Elle est toujours présente et disponible. Un tel engagement bénévole méritait d'être honoré et salué !