A la une

Imprimer
Sep
06

100 villes, 100 héros, 100 drapeaux

2014 09 06Ceremonie MaisonArmee StEtienne recadree  100v-100h-100d-vignette

J'étais présent à Saint-Etienne, à la Maison de l'Armée, lors de la cérémonie en hommage aux combattants de la Grande Guerre 14-18.


Le 6 septembre 2014, les armées ont célébré la bataille de la Marne, première victoire décisive de la Grande Guerre, à l’occasion d’une cérémonie unique, sous le haut patronage du général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées. Cette date symbolique a marqué le début du sursaut national, qui permit le rétablissement du front au terme d’immenses sacrifices. Un siècle après, 100 héros et unités de la Grande Guerre seront mis à l’honneur simultanément dans 100 villes.

Imprimer
Sep
03

Maisons Familiales Rurales de la Loire

MFR Tartaras1 redim Soirée chaleureuse et conviviale à la Maison familiale rurale de Tartaras, à l'occasion du changement de directeur départemental à la tête de la fédération 42 MFR. Le président Noël FOND avait réuni tous les responsables des maisons ligériennes et les élus locaux pour marquer l'événement. Je l'ai rappelé une nouvelle fois, alors que l'on parle de relancer l'apprentissage et certaines filières professionnelles, notre pays pourrait s'inspirer bien davantage de la réussite exemplaire de la formation par alternance en MFR.

Imprimer
Juil
27

Renforcer la transparence de la gestion des offices publics HLM

PPL 2078 FR OPHLM rectif

François Rochebloine, député (UDI) de la Loire, a déposé le 2 juillet une proposition de loi visant à modifier la composition et le fonctionnement des conseils d'administration des offices publics de l'habitat (OPH). Cette proposition entend rendre plus transparente la gouvernance de ces organismes, d'une part en ouvrant les conseils d'administration à l'opposition et d'autre part en améliorant l'information de l'ensemble des élus des collectivités territoriales auxquelles ils sont rattachés.

Imprimer
Juil
22

Réforme territoriale : nous voterons "contre" mais …

Communiqué  france puzzle

Difficile de voter "pour" la réforme territoriale et, en particulier, pour le projet de loi délimitant les régions.

En posant le sujet via une carte administrative, plutôt que de le traiter en termes d'objectifs, de développement et d'orientations pour l'avenir, le Gouvernement a empêché une approche nouvelle de l'organisation territoriale française. Ainsi, le débat s'est focalisé pendant plusieurs dizaines d'heures sur les cas particuliers de la Loire-Atlantique, de l'Alsace ou de la Picardie, au lieu de porter sur les principes structurants qui feront la France de demain. « On a discuté de la carte et pas des territoires ! » déplore Jean-Christophe Fromantin.

Imprimer
Jui
30

Inauguration du Pôle enfance de La Fouillouse

InaugurationPôle enfanceLaFouillouse 2014 06 34rectif La réalisation du Pôle enfance constituait une priorité pour la municipalité de La Fouillouse. A l'issue de 6 années d'études et de travaux, la commune dispose désormais d'un équipement de grande qualité. Mme Fabienne BUCCIO, Préfète de la Loire coupe le ruban sous le regard de M. le Maire, Yves PARTRAT. Gaël PERDRIAU, Président de St Etienne Métropole et Maire de Saint Etienne avait également tenu à être présent lors de cette cérémonie officielle d'inauguration.

Imprimer
Jui
28

Evocation du Tour de France sur La Chaine Parlementaire

ENTRE LES LIGNES : l'épopée du Tour de France, une émission de La Chaine Parlementaire présentée par Frédéric HAZIZA avec :

  • Sandy Casar, ancien coureur cycliste, vainqueur de 3 étapes sur le Tour de France Sandy Casar rectif
  • Christian Prudhomme, directeur du Tour de France                                             Christian Prudhomme rectif
  • François Rochebloine, député UDI de la Loire                                                                        fr5 rectif
  • Debat tourFrance5 rectif

LCP avec Dailymotion : revoir http://lcp.fr/161005

Imprimer
Jui
24

A Strasbourg, à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

APCE Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
SESSION ORDINAIRE DE 2014
________________
(Troisième partie)
COMPTE RENDU

Thèmes des interventions de François ROCHEBLOINE :

- Annulation de visa opposée à notre collègue René Rouquet, président de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

- rapport relatif à la « Violence véhiculée dans et par les médias

- Conditions de l'élection du nouveau Secrétaire Général du Conseil de l’Europe

- Présentation et la discussion du rapport de M. Gross, au nom de la commission des questions politiques et de la démocratie, intitulé « Vers une meilleure démocratie européenne : faire face aux enjeux d’une Europe fédérale »

-

 Vingtième séance
Lundi 23 juin 2014 à 15 heures
(Extraits)


1. Communication du Comité des Ministres à l’Assemblée, présentée par M. Elmar Mammadyarov, ministre des Affaires étrangères de l'Azerbaïdjan, Président du Comité des Ministres. Après sa communication, M. Mammadyarov répondra aux questions des membres de l'Assemblée.

M. ROCHEBLOINE (France) – Monsieur le Président, pouvez-vous nous dire si le Comité des Ministres s’est saisi de l’annulation de visa opposée à notre collègue René Rouquet, président de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, qui l’a empêché de se rendre à la réunion du Bureau convoquée à Bakou ? En ce cas, quelles mesures le Comité des Ministres préconise-t-il de prendre pour sanctionner une violation aussi manifeste des engagements internationaux souscrits par votre pays ?

Une impérieuse nécessité, la lutte contre les déficits !

Le redressement des comptes publics est en cours mais il ne pourra venir que de réformes ambitieuses et pérennes.  Ces trente dernières années, trop souvent, nous avons fait les choix de la facilité, travailler toujours moins, déresponsabiliser toujours plus, excuser toujours tout, dépenser toujours davantage.

Augmenter les impôts n’est pas la solution, pas plus que de recourir à l’endettement car très rapidement c’est la France qui va s’appauvrir. Nous n’avons plus le droit de laisser à notre jeunesse la facture de notre laisser-aller.